[Lecture] Les Trésors de Donald Tome 1 et 2

Petite, haute comme trois pommes, je suis tombée dans la lecture. J’ai varié au fil des années de style. J’ai toujours eu un coup de coeur pour mes premiers amours. Ils sont restés dans un coin. Si j’ai sagement abandonné le Journal de Mickey (oui après plus de 30 ans, je me disais, il faut bien le lâcher), la relève est prise. L’univers de Mickey, Donald, Picsou et tous leurs amis sont devenus les meilleurs copains de mon min dévoreur. Mon Prem, ma merveille, mon mini-moi adore se plonger dans les bandes dessinées et pas seulement.

Nous avons reçu à la maison les 2 tomes des Trésors de Donald. Je ne vous raconte pas les grands cris de joie de mon Moopy. J’ai eu toutes les peines du monde à récupérer mes livres. Si, si j’ai du batailler. J’ai négocié pour discuter avec lui des aventures de Donald dans ma jeunesse. Les deux ouvrages ont rejoints ses collections. Les 80 ans de Donald ont été soufflés avec brio. C’est un délice de se plonger ou replonger dans les récits de ce canard un peu grognon, un peu colérique, drôle, tendre, adorable, craquant et pas toujours adroit de ses palmes.

A noter, les hors-série Les Trésors de Donald ne sont pas sans limite. Ils ont été édités à 100 000 exemplaires chaque tome. Si vous souhaitez vous en procurez un n’attendez pas trop longtemps. Pour 5,90euros le volume, ça vaut vraiment le coup de filer se les procurer en librairie ou en kiosque.

Pour ma part, j’ai refermé les tomes avec un grand sourire nostalgique, en pensant à mes Mickey Parade, Picsou Magazine et autres… ces petits que je posais entre deux comics dans ma bibliothèque.

Pour les curieux, le tome 1 propose:
La petite poule avisée (Ted Osborne & Al Taliaferro/1934) : Première BD avec Donald.
- Sans façons (Bob Karp & Al Taliaferro/1938) : Première apparition de Gus Glouton.
- Les neveux de Donald (Ted Osborne & Al Taliaferro/1937) : Première apparition de Riri, Fifi et Loulou.
- Un œil pour le détail (Don Rosa/1997) : Comment distinguer Riri, Fifi et Loulou?
- Nouvelle voisine (Bob Karp & Al Taliaferro/1940) : Première apparition de Daisy.
- Alerte à Donaldibu (Carl Barks/1943) : 4ème histoire de Donald par Carl Barks.
- Un baraqué débusqué ! (Carl Barks/1943) : Premier grand rôle de Daisy sous la plume de Carl Barks.
- Chers voisins (Carl Barks/1943) : Première apparition de Lagrogne.
- Sur le fil (Carl Barks/1944) : Première apparition de Donaldville.
- Le secret du vieux château (Carl Barks/1948) : Deuxième apparition de Balthazar Picsou.
- Les deux vantards (Carl Barks/1948) : Première apparition de Gontran Bonheur.
- Les Castors Juniors à la rescousse ! (Carl Barks/1951) : Première apparition des Castors Juniors.
- La terreur des Rapetou (Carl Barks/1951) : Première apparition des Rapetou.
- La boîte à Géo (Carl Barks/1952) : Deuxième apparition de Géo Trouvetou, première avec un grand rôle.
- Le casque d’or ! (Carl Barks/1952) : Première apparition du musée de Donaldville.
- Le maître des canards (Rudy Salvagnini, Giorgio Cavazzano & Sandro Zemolin/1992) : Histoire consacrée à Carl Barks.
- 5 strips consacrés aux anniversaires par Bob Karp & Al Taliaferro.

Merci au Disney Social Club pour la lecture.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Libérons le Puma en nous avec Vente Privee

Puma lance un concours pour dévoiler le Puma (Graouuuu- pardon je m’égare) qui se cache en chacun de nous. J’ai une petite pensée nostalgique en voyant le logo de la marque avec des flashs de mes années lycées.

Le principe du jeu est simple: une photo de votre inspiration postée sur Instagram peut vous permettre de tenter votre chance de remporter un week-end à Londres.

Sous le hastag #PumaInside partagez vos photos.

A noter:

Plus d’informations par ici: http://fr.vente-privee.com/vp4/_sales/MINISITES1/opeSpe/PUMA89/index_fr.html

La tribu a participé avec nos petits petons en balade. En mode Mère/fils nous sommes partis à l’aventure. Nous avons quelques clichés en réserve. Mon poussin tenait à montrer son modèle à la semelle bleu étincelante (je le cite). Puis ma fille a décidé d’embellir à sa façon mes baskets pour ressortir le côté rose girly (du coup adieu les lacets gris en solo…).

Pour moi: Taille 39

Pour Deuze: Taille 35. Les élastiques à la place des lacets l’ont totalement séduits. Le côté sobre mêlée à un bleu puissant aussi. Il est aux anges.

Puma Inside Moopys Mère Fils

Pour les accros des baskets, (non non, je ne parle pas du tout de moi, bon si un peu… j’adore ces chaussures…) vous avez une chouette sélection chez Vente Privee à partir du 10 juillet. Hop hop ;) http://bit.ly/Pumaconcours.

En résumé:

Lien vers la vente : bit.ly/Pumaconcours

Lien vers le mini site : http://bit.ly/PumaInside

Lien vers instagram : http://instagram.com/venteprivee

Remerciements particulier à Vente privee pour le cadeau.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Devenez Juré(e) pour la Kid Expo 2014

Les inscriptions pour faire partie du jury des Etoiles du Jouet de la Kid Expo sont ouvertes.
Vous voulez tester et découvrir en avant-première les jeux et jouets de Noël 2014?
Vous êtes disponibles le mercredi 10 septembre 2014?
Alors tenter votre chance en vous inscrivant pour voter pour vos jouets préférés.

Attention: participation limitée aux 300 premiers inscrits.

Dépêchez-vous !

Pour informations:
Les familles membres du jury bénéficieront d’une invitation à la soirée privée Kidexpo.

Pour vous inscrire au jury, rendez-vous sur le site

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un après-midi au Zoo de Vincennes

Le Zoo de Vincennes exprime en moi une certaine nostalgie. Ces visites petite avec ma mamie. Les sourires, les rires, les échanges.

Après une fermeture de plusieurs années, le zoo a réouvert ses portes avec plusieurs aménagements. Nous avons visité les lieux avec deux de mes Moopys. Mes petits coeurs étaient déçus de ne pas voir tous les animaux. Ils ne sont pas tous présents. Certains sont en période d’acclimatation, trop jeunes, d’autres pas assez nombreux comme les fourmis pour donner toute l’ampleur de leur présence. Nous avons passé l’après midi d’un mercredi là-bas. Il y a eu des moments de foule, et des instants magiques sans personnes.
Je retiendrais les yeux émerveillés de mes Moopys devant la grande volière. Lieu magique où nous pouvons rentrer voir des flamands roses, des oiseaux au nom (que je n’oserai redonner sans me tromper).

Ah les girafes, leur habitat a bien changé. Leur installation de nuit étonne. Animaux majestueux, grands et rigolo. Les postes d’observation pour admirer les bassins du lamantin, des otaries, des manchots. Les petites pancartes pour expliquer les différences entre pingouins et manchots, puis otaries et phoques. Instructif sans tomber dans le trop lourd.

Je trouve malheureux de penser que plusieurs espèces ne survivent ou n’existent qu’à travers des zoos. L’homme les a chassés. Certains animaux sauvages ne peuvent plus être en liberté sous peine de ne plus être là demain. Quel monde pour la future génération? Les cages sont des minis prisons. Quelque part, le coeur se fendille de penser à l’espace que les humains ont gagné au détriment des autres vies. Le Zoo de Vincennes a son charme. Il faut passer outre les grilles, les esprits de liberté, comprendre que tous les animaux ne vivent pas en groupe.

Mes enfants ont adoré. Ils ont vu les loups, cherché le rhinocéros, vu les tapirs, craqué pour les chiens des buissons. Leur après-midi a été un vrai soleil. Ils étaient sur un petit nuage. Ils adorent les animaux du haut de leur 5 et 7 ans. Ils auraient voulu voir plus de soins et de repas. La visite était adaptée pour leur petits petons.

Bémol: le prix des entrées est relativement cher, surtout si vous avez une fratrie comme moi. Je comprends les dépenses engagées et les travaux, comme le coût d’entretien des animaux mais je vois difficilement la sortie du mois pour une famille complète.

Merci à la Tribu Fisher-Price pour l’invitation.

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Avis] [Disney] Maléfique (Maleficient)

Synopsis:

Maléfique est une belle jeune femme au coeur pur qui mène une  vie idyllique au sein d’une paisible forêt dans un royaume où règnent le bonheur et l’harmonie. Un jour, une armée d’envahisseurs menace les frontières du pays et Maléfique, n’écoutant que son courage, s’élève en féroce protectrice de cette terre. Dans cette lutte acharnée, une personne en qui elle avait foi va la trahir, déclenchant en elle une souffrance à nulle autre pareille qui va petit à petit transformer son coeur pur en un coeur de pierre. Bien décidée à se venger, elle s’engage dans une bataille épique avec le successeur du roi, jetant une terrible malédiction sur sa fille qui vient de naître, Aurore. Mais lorsque l’enfant grandit, Maléfique se rend compte que la petite princesse détient la clé de la paix du royaume, et peut-être aussi celle de sa propre rédemption…

Maléfique - Photo Angelina Jolie, Sam Riley

Avis des Moopys: 5 et 7 ans. (avec leurs mots et leurs petites phrases)

Mes deux enfants ont littéralement été captivé du début à la fin par le récit. La vision du conte de la Belle au Bois Dormant du point de vue de la méchante Maléfique les a séduit. Ils étaient impressionnés par les décors, les costumes, les paysages. Au programme: de l’amitié, de l’amour, des aventures, des Dragons, des créatures magiques, des forces surnaturelles, des combats. De quoi les ravir. Et le résultat est là, dès la sortie ma mini malgré les moments de tension, la violence voilée des sentiments, et des conflits a demandé si nous pourrions le revoir. Signe que le film était une perle. :wink:

Maléfique devient méchante car le Roi il lui dérobe son bien le plus précieux, la trompe en lui mentant sur ses sentiments. Elle se forge une carapace. La jolie Aurora va tout changer. La fée douce se transforme en personnage effrayant. Enfin pas si effrayant. Le Roi est horrible. Puis les 3 marraines, elles sont un peu idiotes, non?

La scène du Baptème est comme dans la version gentille. La sorcière est divinement cruelle, sombre et étonnante. Les étincelles, les effets spéciaux tout est réunit pour un hommage. C’est beau!!!

Les vrais méchants ne sont pas ceux qu’on croit. Les hommes ne sont pas les plus adorables. Le roi fait peur. Il est un peu fou.

Maléfique offre une aventure superbe. Aurore et sa marraine surprennent. Comme quoi, les Princes n’ont pas toujours le beau rôle ou que la Princesse peut réussir sans eux (dixit ma 5 ans).

Mon avis de maman:

Maléfique revisite avec merveille le conte de La Belle au bois Dormant, l’un de mes préférés. La méchante fée possède un charme indéniable. Le regard change et se modifie. Visuellement c’est à couper le souffle. L’Amour véritable et sincère trouve une origine étonnante avec plusieurs points qui le dévoilent avant le grand instant.

Des scènes peuvent être tendue pour les plus petits, mais dans l’ensemble c’est impressionnant plus sur les sentiments, pas de sang, des morts (je préviens- ma fille de 5 ans « vu la douleur que les personnages ont eu, il vaut mieux être mort »…) avec au final une très belle déclaration d’amour, inattendue, décalée portée par des acteurs savoureux.

Sortie: 28 mai 2014.

Casting: Angelina Jolie, Juno Temple, Brenton Thwaites, Ella Purnell, Elle Fanning, Hannah New, Imelda Staunton, Jo Osmond, Sharlto Copley

Merci au Disney Social Club pour l’événement. La découverte du film, le goûter et les activités.

Rendez-vous sur Hellocoton !