[Crok’lecture] La mécanique du coeur de Mathias Malzieu le livre du film Jack et la mécanique du coeur

Lecture commune avec mes Moopys, j’avais lu à la sortie le roman de Malzieu, j’ai découvert à travers l regard de mes enfants, la version de Jack et la mécanique du cœur pour accompagner la sortie cinéma. Le film sort sur les grands écrans le 5 février 2014. J’ai déjà eu l’occasion de voir le long métrage. L’ambiance m’a fait chavirer, elle est douce, étrange, divine et semble tourner vers l’univers de Tim Burton. Le design plaira aux plus grands, titillera les plus petits. Je regrette le côté obscur de la découverte. Si vous ne connaissez pas la trame, certains pans manquent, du moins c’est ma sensation.

Mon 7 et 8 ans n’ont pas ressenti du tout la même chose que moi. Trois manières de vivre l’aventure, trois avis. Plusieurs points auraient mérité à mon sens un approfondissement. Mon 8 ans a supposé une fin plus poétique, mon 7 ans plus pragmatique a compris sans poser de question en concluant sur « Jack a une vie bien triste, il a vécu dans le froid pendant toutes ces années. » Mon ainé a davantage analysé, eu des frissons. Au passage, le livre conviendra plus aux âmes sensibles que le film. Il a une lecture plus simple, moins complexe et nettement plus abordable pour les enfants dès 7 ans.
La mécanique du coeur de Mathias Malzieu le livre du film ed Flammarion

L’amour poétique, le rejet, la maltraitance, créent une histoire sombre, dure et qui n’est pas rose. Si vous rêvez d’un échange doux, teinté de bonheur, passez votre route, le sujet délicat, ne laisse pas indifférent. Mathias Malzieu donne un aperçu douloureux de l’existence. Mon Deuze a aimé la découverte. Mes deux garçons ne cessent de m’interroger depuis sur le destin de Jack et de son coeur. Et ça m’a fait bizarre de le lire sans avoir vu le film. On devine des choses mais on les comprend pas clairement, encore moins quand on est enfant. Le livre composé de captures d’écran de film alors que les dessins originaux ont été réalisé par une talentueuse illustratrice Nicoletta Ceccoli. Les personnages possèdent une magie, fragile comme de la porcelaine, lumineux et attirants.

La Mécanique du coeur s’avère une aventure triste, particulière, un peu douce amère sur l’amour, l’amitié et la vie. A réserver aux fans de Malzieu ou aux lecteurs moins sensibles tout en l’étant. Je ne suis pas très claire, l’histoire n’est pas simple, ni tendre, elle a un côté cruel que tous les lecteurs en herbe n’apprécieront pas.

Informations:

Prix: 12,50euros aux Editions Flammarion.

Rendez-vous sur Hellocoton !