[Lecture] La petite casserole d’Anatole de Isabelle Carrier

La petite casserole d’Anatole de Isabelle Carrier donne vie à l’expression « traîner une casserole ». Le petit héros Anatole l’a prise au pied de la lettre. Il se balade avec une casserole rouge attaché à sa jambe du jour au lendemain sans trop savoir pourquoi. Il ne va nul part sans elle. Au début tout va bien. Puis au fil des jours, le regard des autres changent. Et les mouvements du héros sont vite freinés par son encombrant ustensile. Pourquoi ce petit garçon se promène-t-il avec une casserole?
La Petite casserole d'Anatole-Isabelle-Carrier
Anatole est différent, hyper sensible. Isabelle Carrier aborde avec un ton doux, ce qui pourrait être un handicap pour la vie sociale. Son personnage principal est attendrissant, charmant, il est magnifique. Trop affectueux, trop tout, Anatole se met facilement en colère, il prend plus de temps que les autres pour faire les choses… Décalé, en marge, il est lui. Difficile de faire face aux autres qui le trouvent étrange. Dommage pour eux, tous ces gens ne voient pas toutes ces qualités, son amours pour les animaux et la musique. Une personne va tout changer et le sortir de sa coquille, l’ouvrir au monde. Anatole doit apprendre à gérer sa casserole, à se connaître lui-même avec ses limites. C’est beau, très bien écrit et plein d’espoir.
Simple et inventif, le timbre employé pousse à vouloir savoir ce que cache la casserole. Le lecteur comprend les inventions et l’humour mis en place avec un grand sourire. A glisser entre toutes les petites et grandes mains, pour voir au-delà des casseroles que l’on porte. La petite casserole d’Anatole souligne l’acceptation de soi, la tolérance envers les autres. Il est doux et léger comme un flocon à avoir sous le coude.

Ma note:
9/10

Informations:

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les plus vieux copains de ma vie

Du haut de ses 4 ans 3/4 ma mini m’a fait sourire. Comme chaque soir, petit débriefing de la journée. Elle me parle de ses amis, de ses activités à l’école. Et dans un grand discours, j’ai eu droit à « Tu sais maman, mes plus vieux copains de ma vie, je les aime. »

La formulation mignonne et douce m’a fait sourire. Je lui ai demandé pourquoi ils étaient vieux? Elle m’a expliqué qu’elle connaissait depuis plus de la moitié de sa vie A, L, R, et les autres. Ma Mini a calculé, les copains, elle les a connu en Petite Section, certains mêmes avant par l’intermédiaire de ses frères. Le plus sérieusement du monde, elle m’a dit « c’est pas l’âge qui compte, c’est les moments ensemble. »

Là, l’air de rien, tu prends une petite claque en te disant que ton dernier poussin entame sa dernière année de maternelle. Et que oui, depuis 2 ans 1/2, les mêmes frimousses se sont côtoyées, ont rigolé ensemble, ont chahuté etc… La tête bien droite, les yeux dans les yeux, j’ai eu ma grumeautte qui m’a étonnée par ses mots. Je dois comprendre que c’était important les amis de la vieille vie d’avant, quand elle était un bébé.

Voyez-vous, ma fille n’est plus un petit bout de chou si je l’écoute. (Pour moi, ça reste ma puce pressée de voir le monde, mon modèle minuscule qui pousse pousse pousse comme une belle jeune fille en devenir). Elle affirme ses goûts de plus en plus, ses mots sont souvent rigolos, parfois hésitants, j’adore sa manière de grandir, sa façon de lancer ses idées sans barrage. Ma Tite Der me fait découvrir un monde rose, violet, de princesses, de petits poney, de petites activités de fille (le vernis, le maquillage, les séances chouchous). J’adore la voir sourire avec ses  » plus vieux amis », la voir toute timide en me soufflant le nom du petit M qu’elle aime plus particulièrement, au point d’avoir pris sa défense et s’être battue dans la cour de récréation. « Les amis tu les protèges. »

J’espère que ses « vieux amis » resteront encore à ses côtés pour quelques années. Je serai ravie de les voir évoluer, tous ensemble avec leurs différences, leurs joies, et leur magie d’enfants. Son cercle a évolué mais certaines amitiés ont résisté au temps, au changement de classe… L’année prochaine, la rentrée en CP changera encore la donne, en attendant, je savoure les rires, les secrets murmurés à l’oreille, les cachoteries qui se chuchotent en douce avec ses camarades, ses projets et ses réparties divines.

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Disney] Planes en avant-première le 1er septembre 2013 un peu partout en France

Vos minis aiment Cars?
Vos minis apprécient Disney?
Vous voulez terminer les vacances sur une note douce?

Le prochain Disney Planes est une animation avec des avions en héros après les voitures, partez dans les cieux. Le 1er septembre à 16heures plusieurs avant-premières sont prévus pour découvrir le film bien avant sa sortie. Il est prévu pour le 9 octobre 2013.

Mes Moopys l’attendent avec impatience. Pour ma part, ça me changera de Flash et Martin.
Planes - Affiche

Synopsis:

Chaque jour, alors qu’il pulvérise des traitements agricoles sur les récoltes, Dusty se prend à rêver qu’il pourrait voler en compétition, au milieu des avions les plus rapides au monde. Seulement voilà, Dusty n’a pas vraiment le gabarit d’un champion, et en plus, il est sujet au vertige ! Comme il n’est pas du genre à renoncer, il fait appel à Skipper, un as de l’aéronavale, pour l’aider à se qualifier lors des éliminatoires du Grand Rallye du Tour du Ciel et ainsi défier sur son terrain Ripslinger, le redoutable tenant du titre. Et c’est au-dessus du monde de « cars », avec l’aide d’une hilarante flottille de casse-cou volants venus des quatre coins de la planète, que Dusty va déployer ses ailes pour relever, sous les yeux des spectateurs du monde entier, le plus grand défi de sa vie…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cadeaux de fin d’année 2012/2013: pots à cookies, colliers et mugs

L’année scolaire se termine. Une page se tourne. J’ai toujours le coeur serré de voir mes 3 merveilleux Moopys dire au revoir aux personnes qui les ont accompagné, soutenu et appris des dizaines et des dizaines de choses pendant leur moyenne section, leur CP et leur CE1.

Cette année, nous avons opté pour des mugs blancs avec des dessins faits à la main par les Moopys et moi même. Oui, chut j’ai aidé. De la peinture porceleine Marabu et

Pébéo, fabricant de couleurs

. Hop le tour est joué. Personnalisé et unique comme les maîtresses. Un geste qui a plu si j’en crois les retours que j’ai eu. Une jolie manière de clore des moments de partage, de laisser un souvenir. Chacun des Moopys a signé de son prénom et l’année sous la tasse.

Nous avons accompagné les mugs d’une préparation pour déguster des petits gâteaux.

 

Deuze a revisité une recette de papilles pour les maîtresses: 6 pots prêts à l’emploi de cookies.

Tous nos ingrédients sont rentrés dans un bocal de 1 litre ( trouvé à Leclerc la marque Le Parfait, top!!!), les ingrédients nécessaires à sa réalisation:

 

1er étage :

  • 250g de farine
  • 1 cuillère à café de bicarbonate (dans n’importe quelle grande surface)
  • 1 cuillère à café de levure chimique (1/2 sachet)
  • 1/4 de cuillère à café de sel

2eme étage :

  • 60g de flocons de maïs

3eme étage :

  • 100g de pépites de chocolat
  • 3 petites boîtes de smarties

4eme étage :

 

  • 100g de sucre roux

5eme étage :

 

  • 100g de sucre blanc
  • Vanille

6eme étage :

  • 50g de noix

 

Mélangez la farine, le bicarbonate, la levure chimique et le sel. Versez dans le bocal vide et tassez bien. Tapotez le bocal sur le plan de travail. Ajoutez ensuite les flocons de maïs, tapotez à nouveau, puis les pépites de chocolat et les smarties. Bien appuyer sur les chocolats pour éviter que le sucre ne les traverse de trop les étages.

Ajoutez ensuite le sucre roux, le sucre blanc et les noix grossièrement concassées. J’ai imprimé des étiquettes avec les ingrédients et le nom des maîtresses offert par… Le tout écrit à la main de l’enfant qui offrait ses présents. Joint avec le bocal, le petit papier explicatif demandant de rajouter 1 oeuf et 125g de beurre une fois le contenu déversé dans un saladier. De tout mélanger, de former des petites boules, au four pendant 12 min à 180° et miammmmm cookies.

Bonne dégustation.

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les p’tites poules, les p’tites poules n’ont pas froid aux oeufs

Les p’tites poules a un générique qui retient l’attention d’emblée quand vous l’écoutez, c’est frais et dynamique.

La série animée se regarde dès 4 ans sans soucis. Chaque épisode dure 11 minutes. Chacune des histoires présentes un personnages célèbres de la littérature ou des contes. Les 2 poules reviennent à chaque fois: Carmen et son frère Carmélito, sans oublier leur copain Bélino. Les 3 amis rencontrent des monuments de la culture des grands. Dans le 3e volet des P’tites poules: pas froid aux oeufs, les enfants pourront découvrir avec humour les péripéties de:

  • Don Quichotte
  • Leif Erikson
  • Robin des Bois
  • Yéti
  • Nicolas Flamel

Puristes des récits, passez votre chemin, rien n’est vraiment respecter des modèles originaux. Les héros sont revisités pour séduire les plus jeunes. Attention, les aventures sont inoffensives, mais il peut arriver que des scènes soient un peu plus dures que d’autres. Les disputes avec les méchants représentées par des rats peuvent effrayer les minis. Les jeux de mots raviront petits et grands. Ici, le DVD a plu aux 3 Moopys. Chacun a trouvé son intérêt. 3 ans ça sourit, presque 7 ans ça apprécie les explications en fin de générique sur les personnages historiques.

Le design est composé d’images de synthèse. J’ai trouvé une petit air de ressemblance avec Wallace et Gromit. J’aime la petit touche décalée dans les couleurs, dans le style. Les p’tites poules s’avèrent un mélange entre modernité et rêverie imaginaire savoureux pour les yeux. Une série mignonne, fantaisiste, drôle, qui donne envie de découvrir les histoires culturelles de ses héros. L’adaptation des livres du dessinateur Christian Heinrich et de l’auteur Christian Jolibois se montre attachante et plait aux enfants dès 3 ans. Le DVD est un joli moyen de prolonger le moment tendre de la lecture. Foncez!!!

La critique des 3 Moopys:

Tite Der: Le rose c’est pas réservé aux filles, un des héros est rose!!! Tu vois, ils ont tout compris.
Deuze: « Chaque histoire raconte un personnage différent tout en gardant les 3 poules mignonnes.  »
Prem: « j’ai aimé le dessin, les voix rigolotes. C’est une série pour toute la tribu même les petits peuvent regarder sans pleurer. »

Note: 9/10

DVD disponible depuis le 22 février 2012.

Distributeur : Sony Pictures

Rendez-vous sur Hellocoton !