Moments nostalgie… quand les enfants grandissent…

Petits instants nostalgie en voyant les jouets premier âge. Petits soupirs.

Petits sourires.

Petites et grandes découvertes en souriant à ces petits compagnons que j’ai eu quand j’étais pas plus haute que trois pommes. Je me rends compte que l’air de rien, mes Moopys en ont eu une partie. Pas forcément ceux qui m’appartenait il y a plus de 30 ans. (Bouhhh la claque), non, des nouveaux.

Comme le téléphone Fisher-Price. Le téléphone qui faire sourire mes enfants avec son cadran, eux qui n’ont pas connu cette version. Eux qui vivent avec les touches et le tactile. Le cadran rotatif a un charme désuet. C’est drôle de les voir l’utiliser, de composer des numéros et de se lancer dans des discussions à l’autre bout du monde, de l’univers, dans la galaxie Lego, Petit Poney, Star Wars et autres…. Non, les appels sont plus que internationaux avec, ils ne connaissent aucune limite en dehors de l’imagination de mes enfants. J’ai adoré les voir grandir, le traîner partout, se fendre d’un énorme sourire devant son design, de le choisir comme un petit copain sympathique.

 

TéléphonePour la petite histoire, l’air de rien, ce téléphone Fisher-Price existe depuis 1961.

L’autre compagnon pousse pousse, tire tire comme le nommait mes Moopys a été un Snoopy. Et là, j’en reviens pas, il souffle ses 60 ans bientôt!!! Deuze l’a souvent emmener en balade dans l’appartement. Il partait en fou rire en tirant sa corde. Dire que je trainais le bien du haut de mes 3 ans… Rhaa le temps passe…

Snoopy

Les deux jouets sont vendus au prix de 16,99 et 19,99e un incontournable dans mes listes de cadeaux. La petite madeleine que j’ai transmise à mes grumeaux. (Qui les ont conservés pendant longtemps avant de les ranger cet été…chut, ce n’est plus du tout des bébés…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *