Mes Galères et déconvenues d’un otage des transports en commun

J’adore les transports en commun. Un vrai régal d’être un usager. J’ai moins l’occasion d’utiliser les métros, rer et trains. Mais quand j’ai le bonheur de partir sur Paris, je me tape un de ces périples dignes d’un sketch. Si, je vous assure. Je dois être un porte poisse du déplacement. Je suis maudite!!!

J’oublie souvent les spectacles que nous réservent les wagons et les usagers. Rien qu’hier, j’ai eu droit à:
-un jeune homme au crâne rasé à l’effigie d’Iron Man. J’ai hésité à sortir mon HTC et à la photographier, il y avait trop de monde.:-P
-une couple charmant le monsieur la cinquantaine était à deux doigts de lécher le visage et sortir les seins de sa compagne sous mon nez.8-O
-le sosie de Lady Gaga avec un mixte de Zézette, enceinte jusqu’aux dents la cigarette au bec en plein métro parisien.8-)
-un monsieur s’est assis sur mon bento. Ouinnnnnn pourtant il prenait pas toute la place.:roll:
-une femme de 40 ans environ a voulu me coller une giffle car j’avais une veste.
Pas besoin d’aller au théâtre, allez prendre les transports, vous aurez de quoi écrire un roman.

J’adore les magnifiques services des transports en commun:

La SNCF assure tellement bien ses réseaux que plusieurs trains ont été annulés pour avoir des bus en remplacement. Enfin faut-il que la gare de transit soit au courant, car point de bus à l’appel. Du coup bonjour le premier train omni-bus sans changements pris d’assauts. Rajoutez la dessus « suite aux fortes chaleurs, le service est momentanément perturbé ». Sans compter: « les travaux occasionnent des dommages sur les voies non prévues ». Les retards sont merveilleux aussi, comment être à l’heure avec eux? d’accord il y a des soucis techniques. Ils se débrouillaient comment nos grands-parents?

Le bus M&M (pas les bonbons) est tombé en panne, vous le croyez vous? J’avais combien de chances pour avoir cette joie en pleine chaleur loin de tout? Je vis pas dans la pampa agricole, seulement bizarrement pas une voitures en vue.

Je vous passe:
– sur la manifestation de petits monstres de 4 ans dont j’ai eu le plaisir de partager le trajet. Imaginez 60 gamins dans une rame de métro avec des casquettes vertes, des étiquettes, tirant, pleurant de soif et criant « j’ai chaud ».
-mes tickets qui ne passent pas, « sont démagnétisés ma bonne dame », « vous les avez payés? » . Les agents parlent avec un langage familier de nos jours? Je dois confesser un truc mes chers lecteurs: je vole mes billets en piquant le sac des mamies que je croise en sortant mon Renard. Même pas vrai, n’allez pas croire des âneries pareilles. Je profite de ma réduction famille nombreuse. Je resquille jamais, je poinçonne mon ticket, je passe sagement au guichet.

J’oubliais, je suis une délinquante!!! j’ai osé mettre un bout de ma chaussure sur un siège. J’avais les jambes croisées, un CRS m’a gentillement fait remarqué que ce n’était pas une conduite à tenir. 8-OSur le coup, il m’a effrayé le bougre j’étais plongée dans ma lecture. J’avais jamais eu de remarque jusqu’à présent. Je suis un ange faut dire. :evil: Et pourtant j’en ai eu des looks plus flippants que le sarouel noir et t-shirt/veste saharienne. Ceux qui m’ont vu en projection hier je vous ai paru l’air d’une rebelle? Si oui, je cache bien mon jeu alors. :-D

Résultat après une telle journée, je me sens le cul entre deux chaises. Je n’ai pas le permis. Si je l’avais remarqué ça me coûterait un oeil en parking. J’ai le choix entre mes pieds ou les transports en commun. J’ai beau aimé la randonnée, je me vois mal parcourir en un temps record la distance parcouru en 1h par le bus, train et métro en marchant. Donc, par déduction je n’ai pas le choix, j’ai que ce moyen. Punaise, rajouter dessus que j’ai 3 Moopys, déjà tenté!!! Je suis une barge!!! Une occasion unique de plus avoir de bras, de muscles et de rentrer avec une seule idée me vautrer sur mon canapé quand je pars en virée avec eux. Les transports ne sont pas conçus pour des personnes avec des enfants!!! Enfin c’est une autre histoire.. Je parle même pas du handicapé, tu parles d’une accessibilité simple.

Je n’ose imaginer les pauvres petits bêtes dans leurs bétaillères quand je vois le monde qui s’entasse tous les jours dans les méandres souterrains.

Bon courage à toi voyageur! Pour ma part, la prochaine fois je prends une poupée vaudou et des amulettes. Vous en avez de bonnes à me conseiller?

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réflexions au sujet de « Mes Galères et déconvenues d’un otage des transports en commun »

  1. Dans le metro parisien on en voit des phénomenes ! Je me rapelle de mon premier weekend a paris ou j’ai eu droit a un mec qui s’est jeté sous la rame devant mes yeux :x Ce qui me choque aussi dans le metro (ou ailleurs) c’est les gens qui tirent la gueule tout le temps ! Ca me change de toulouse quand meme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *