Les plus vieux copains de ma vie

Du haut de ses 4 ans 3/4 ma mini m’a fait sourire. Comme chaque soir, petit débriefing de la journée. Elle me parle de ses amis, de ses activités à l’école. Et dans un grand discours, j’ai eu droit à « Tu sais maman, mes plus vieux copains de ma vie, je les aime. »

La formulation mignonne et douce m’a fait sourire. Je lui ai demandé pourquoi ils étaient vieux? Elle m’a expliqué qu’elle connaissait depuis plus de la moitié de sa vie A, L, R, et les autres. Ma Mini a calculé, les copains, elle les a connu en Petite Section, certains mêmes avant par l’intermédiaire de ses frères. Le plus sérieusement du monde, elle m’a dit « c’est pas l’âge qui compte, c’est les moments ensemble. »

Là, l’air de rien, tu prends une petite claque en te disant que ton dernier poussin entame sa dernière année de maternelle. Et que oui, depuis 2 ans 1/2, les mêmes frimousses se sont côtoyées, ont rigolé ensemble, ont chahuté etc… La tête bien droite, les yeux dans les yeux, j’ai eu ma grumeautte qui m’a étonnée par ses mots. Je dois comprendre que c’était important les amis de la vieille vie d’avant, quand elle était un bébé.

Voyez-vous, ma fille n’est plus un petit bout de chou si je l’écoute. (Pour moi, ça reste ma puce pressée de voir le monde, mon modèle minuscule qui pousse pousse pousse comme une belle jeune fille en devenir). Elle affirme ses goûts de plus en plus, ses mots sont souvent rigolos, parfois hésitants, j’adore sa manière de grandir, sa façon de lancer ses idées sans barrage. Ma Tite Der me fait découvrir un monde rose, violet, de princesses, de petits poney, de petites activités de fille (le vernis, le maquillage, les séances chouchous). J’adore la voir sourire avec ses  » plus vieux amis », la voir toute timide en me soufflant le nom du petit M qu’elle aime plus particulièrement, au point d’avoir pris sa défense et s’être battue dans la cour de récréation. « Les amis tu les protèges. »

J’espère que ses « vieux amis » resteront encore à ses côtés pour quelques années. Je serai ravie de les voir évoluer, tous ensemble avec leurs différences, leurs joies, et leur magie d’enfants. Son cercle a évolué mais certaines amitiés ont résisté au temps, au changement de classe… L’année prochaine, la rentrée en CP changera encore la donne, en attendant, je savoure les rires, les secrets murmurés à l’oreille, les cachoteries qui se chuchotent en douce avec ses camarades, ses projets et ses réparties divines.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *