Les Bonbonbisous

Je vais vous raconter l’histoire d’un « événement » qui m’a beaucoup plu, tout commence par une lecture d’un livre:


La provision de bisous de Zou

Auteur: Michel Gay
Éditeur: école des loisirs

Synopsis:
Zou est un petit Zèbre qui s’apprête à partir en colonie de vacances. Pour la première fois, il sera sans sa Maman et son Papa. Il réalise qu’il sera tout seul en voyant ses parents préparés ses affaires. Son petit coeur se serre. Il veut à tout prix éviter de faire le bébé mais, en même temps, il sait que tous les bisous quotidiens vont lui manquer : ceux du soir, ceux du matin, ceux qu’on a sans raison… Comment va-t-il surmonter la séparation?

Maman et papa ont une solution. Ils confectionnent une énorme provision de bonbonbisous. Le stock sera mis dans une jolie petite boîte. Zou n’aura qu’à l’ouvrir quand il se sentira seul ou qu’il aura un petit coup de blues.

Un cadeau pour les au revoirs sur le quai de la gare.

Le principe du bonbonbisous:

C’est comment un bonbonbisous ???
Très simple, on prend un bout de papier, Maman et Papa le pose entre eux et font un bisous. D’un côté il n’y a rien ce sont les bisous de Papa et de l’autre du rouge à lèvres, les bisous de Maman sont tout coloré. On plie soigneusement les petits morceaux de papiers en 4 et on les glisse dans une jolie boîte.
Tous les jours, un bonbonbisous est tout simplement un bisous de quelqu’un qu’on apprécie pour multiples raisons.

Dans le train, Zou essaie de son mieux d’être grand mais au bout d’un moment, il n’y tient plus… Il a de la peine, sa Maman et son Papa lui manquent. Profitant de la nuit,caché sous sa couverture, à l’abri des regards des autres enfants qui pourraient se moquer de lui en le traitant de bébé, il ouvre la boîte, déplie un bonbonbisous et se le colle sur la joue. Effet instantané, soulagement du petit Zèbre. Les autres copains de voyage sont aussi triste. Notament un bébé derrière lui qui est inconsolable, il ne cesse de pleurer et empêche tout le monde de dormir…Un deuxième pour se réconforter, Zou sait comment lui faire sécher ses larmes. Il se sent lui aussi malheureux et un peu petit. Sans hésiter, il lui donne un petit bout de papier… et le petit cesse immédiatement de pleurer .Seulement voilà le reste du wagon a tout entendu. Chacun des petits Zèbres présents réclament un bonbonbisous, cette mystérieuse douceur :
-« Moi aussi, je veux bien en avoir un », dit un Zèbre.
-« Et moi aussi », ajoute une autre petite.
Tous les Zèbres mêmes les plus grands veulent un petit réconfort,voilà donc Zou distribuant ses petits papiers jusqu’au dernier…il ne lui reste plus un seul bonbonbisous pour son séjour. Pourra-t-il s’en passer?

-« Il paraît qu’on voit la mer ! » lance un enfant, au lever du jour !

Zou se demande comment il va faire sans son stock de bisous. C’est sans compter sur tous les enfants qui veulent prendre leur petit déjeuner en sa compagnie. Rassuré et heureux, Zou descend du train avec ses nouveaux amis et donne sa boîte vide au petit zèbre…Une petite surprise était enfermée dans la boîte: l’amitié !


Un livre avec une petite leçon de vie, pour les vacances ou pour préparer à une séparation. J’ai adoré le concept de bonbonbisous. Je l’adopte. Je remercie Michel Gay de l’avoir inventé, moi je l’avais réalisé sur les doudous moins pratique à la longue. Les Moopys en raffolent. Je trouve qu’on n’a pas besoin d’être petit pour avoir besoin de tendresse. Y a pas d’âge pour avoir des bobos au coeur ou un léger blues, alors si un bonbonbisous peut rendre le sourire, je signe tout de suite. J’ai importé le bonbonbisous sur Twitter ou dans ma vie de tous les jours. S’il y avait plus de bonbonbisous le monde s’en porterait peut-être d’une façon plus rose. Mon côté Bisounours sévit encore. Le bonbonbisous

renferme tellement de bonnes choses

: tendresse, joie, amour ou amitié selon la personne qui le reçoit. Je suis songeuse…On est tous des petits Zou pour une raison ou une autre un jour. Alors servez vous dans la boîte, n’hésitez pas!


Pour informations: le petit Zèbre Zou est un personnage adorable de Michel Gay. On a envie de le cajoler. A lire dès 3 ans. D’autres titres existent: Zou à vélo, Zou n’a pas peur, Zou



Crédits: école des loisirs informations et images.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *