[Bon plan] Pack Famille pour aller à Disney sur Glace: Les Mondes enchantés

Un bon plan à partager, pour les fans de Cars, La fée Clochette, Mickey, Woody, Buzz et autres créatures de Disney, une promotion est en cours: des packs famille à partir de 4 places pour aller au Zénith de Paris voir le nouveau spectacle de Disney sur glace: les mondes enchantés.

:!:Attention offre valable en 1ère catégorie du 24 octobre au 12 novembre 2011 sur les 3 séances proposées et dans la limite des places disponibles sur www.monticket.com/pack:!:

Pack 4 places = 60€
Pack 5 places = 69,50€
Pack 6 places = 83,40€

Petit moop négatif: l’offre n’est valable que sur les 3 séances suivantes :

  • Mercredi 30 Novembre à 17h30
  • ou Mardi 6 Décembre à 20h00
  • ou Mercredi 7 décembre à 17h30

Pour réserver, hop hop c’est par ici

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Avis] L’incroyable histoire de Winter le Dauphin(Dolphin Tale): les enfants aimeront l’histoire vraie

L’incroyable histoire de Winter le Dauphin, laissons la parole aux Moopys. Un après midi chez Warner Bros France, pour une avant-première spéciale enfants/mamans, les voilà installés pour assister à une projection du film dont j’ai vu des dizaines de fois la bande annonce. Vous connaissez les grumeaux quand quelque chose leur plait, il vous en remplisse le crâne encore et encore. Un dauphinnnnnn un dauphin sans queue, comment il peut nager???

Tout d’abord, prévoyez une bonne dose de mouchoirs. Emotions en vue. Winter existe vraiment, le film raconte son histoire vraie. En 2005, le dauphin perd sa queue, des hommes se battront pour lui sauver la vie et fabriquer une prothèse.

Synopsis: Alors qu’un jeune dauphin s’ébroue, il est pris au piège dans un casier à crabe et se blesse grièvement la queue. Repêché, il est transporté à l’hôpital Clearwater pour espèces marines, où il est baptisé Winter. Mais ce n’est que la première étape d’un long combat pour sa survie…
Car handicapé, sans queue, Winter risque de mourir. Il faudra toute l’expertise d’un biologiste marin passionné, le savoir-faire d’un brillant prothésiste et le dévouement indéfectible d’un petit garçon pour que l’impossible se produise : sauver Winter. Une rencontre inoubliable qui redonnera espoir à des milliers de personnes à travers le monde.



Winter le Dauphin vu par 3 Moopy:

Prem: J’ai aimé la belle rencontre entre le garçon et le Dauphin. Les deux s’ouvrent leur coeur. Ils deviennent amis pour la vie. Peu importe que Winter soit complet, on peut tout arranger ou presque en ne baissant pas les bras. Le Dauphin il perd sa nageoire (pas sa jambe hein maman c’est une nageoire!!!) Pas de sang, pas d’opération, on ne voit rien. C’est beau l’amitié. Sawyer il a même une copine. (petit rire) J’ai pleuré, c’est normal de pleurer c’est triste un peu alors j’ai un peu pleuré.

Deuze: Winter se bat. Le dauphin est résistant. J’ai adoré les scènes dans le bassin, ils nagent tous les 2 Sawyer et Winter vive les éclaboussures!!!

Tite Der: Mot de la fin: C’était rigolo. Pas pleuré, Winter meurt pas, il perd une nageoire pas la vie. On peut pleuré mais pas abandonné. On y retourne???

Les 3 ont adoré!!!!! Littéralement, ils ont vibré, pleuré, sautillé, voulu câliner Winter et ne rêve que de le rencontrer pour nager avec lui. J’ai été scotchée de voir que ma tite Der presque 3 ans a eu les yeux rivés sur l’écran avec des étoiles, des rêves, des envies et un sourire énorme sur le visage. Les 2 autres n’étaient pas en reste. Ils ont pleuré en groupe un peu, pas beaucoup, si mais chut. Les aventures extraordinaires de Winter les ont ému.

Je redoutais les moments d’explications de la perte de la queue de Winter. J’avais peur de voir des scènes sanglantes avec des mots compliqués pour les petits. Rien de tout ça. Le manque d’hémoglobine n’empêche pas d’avoir le coeur qui bat, la larme à l’oeil. Loin de là, le récit est présenté doucement, avec des paliers. En fond, plusieurs petites histoire se greffent, celles des divers protagonistes.

Le casting séduira les parents amateurs de cinéma: Morgan Freeman est hilarant en bougon au grand coeur. Très année 60 dans son style vestimentaire, têtu et passionné. Harry Connick Jr. en père, docteur se bat pour faire vivre sa réserve, continuer à sauver les animaux marins. Les enfants apprécieront particulièrement Rufus a un côté très Pelican dans Némo. Ashley Judd remarquable en mère, avec des dialogues assez réalistes. Ses mots toucheront les papas et les mamans. Nous cherchons tous le bien être de notre progéniture. Winter est une belle manière de démontrer que les grumeaux peuvent se passionner pour autre chose qu’une console de jeux vidéos, des jouets high-tech ou des livres. Leur coeur vibre pour des êtres vivants. Les animaux parviennent souvent à les captiver.

Les animaux sont un sujet marquant pour les 3/12 ans. Comment ne pas faire mouche en apportant aux enfants un de leur sujet préféré sur grand écran? Le Nathan Gamble (Sawyer) fera des envieux. Nager avec un dauphin. Le jeune garçon gagne une raison de sourire avec un ami peu ordinaire. Une rencontre qui bouleverse sa vie. Winter s’attache à l’enfant et inversement. Les deux héros crèvent l’écran. Ils forment un duo craquant à souhait, irrésistible pour le jeune public. J’avoue que je me suis laissée séduire. Non, je n’ai pas pleuré, c’est pas vrai. Les moopys ont usé tous les kleenex à eux tout seul. Les émotions omniprésentes nous encerclent, nous submergent. Les rêves d’enfants reviennent nous envahir. Une grande bouffée de tendresse nous étreint.

Tout tient dans le duo Sawyer et Winter. L’étrange amitié dépasse les frontières du langage. Les jeux, les échanges raviront les enfants. Les parents seront détendus. Que demandez de plus pour un film familial? tous les ingrédients sont là: relation parents/enfants, enfant/enfant, enfant/animaux. Des valeurs comme l’amitié, le dépassement de soi, l’altruisme trouvent un visage. De très beaux moments avec certes une touche de patriotisme, de moral américaine, de récit prévisible. Mais c’est aussi une magnifique leçon pour tous les petits handicapés. Il faut continuer, persévérer quoi qu’il arrive.

Foncez en famille le 2 novembre 2011 voir les aventures de Winter le Dauphin. L’histoire ravira les petits comme les grands.

Note moopys:9/10

L’incroyable histoire de Winter le dauphin -… par WarnerBrosPicturesFrance

3 Moop raisons de voir l’incroyable histoire de winter le Dauphin:
Des valeurs riches que les parents apprécieront.
Une superbe amitié, une relation enfant/parent touchantes
Winter surmonte son handicap et apporte une leçon de vie mignonne qui touche au coeur. Une raison de se lever pour des petits handicapés. Une manière de dire

3 Moop raisons de fuir l’incroyable histoire de winter le Dauphin:
Larmoyant tout est mis en place pour avoir l’oeil mouillé
Les durs à cuire trouveront le récit édulcoré et irréaliste (on est dans un film pour enfant)
Le côté, un handicap se surmonte obligatoirement comme si tout était simple

Vidéo avec les avis Moopys:


Site officiel Warner Bros Winter le Dauphin

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Un jour] Perry #3: Perry Mason?

Qui est mon Perry?

Pas Perry Mason. Vous vous souvenez de cette série des années 50/60? Oui, je vous parle des début, je sais il y a eu 3 vagues des aventures inspirées des romans de Erle Stanley Gardner. L’avocat interprété par Raymond Burr et son assistance Barbara Hale ont marqué mon adolescence. J’ai même songé à faire du droit en le regardant. J’ai fait l’impasse sur la deuxième vague qui n’a pas conservé les acteurs originaux. J’étais trop sous le charme du côté père Noël qui cherche la vérité de Burr, l’ambiance des tribunaux et des scénarios. Sans parler des acteurs secondaires. Une de mes séries préférées.

Synopsis : Perry Mason est un brillant avocat qui, avec l’aide de son équipe, gagne de nombreux procès grâce à des méthodes novatrices.

Si une chaîne se décide à rediffuser les épisodes, je serai aux anges.

Mon Perry n’a pas de barbe et n’est pas avocat.

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Un jour] Perry #2: Matthew Perry?

Je continue sur mes Perry. Qui est mon Perry?

Matthew Perry est un acteur plaisant à mes yeux. J’adore ses rôles même si j’avoue il a pas toujours eu une carrière topissime. C’est un de mes plaisirs coupables depuis ma découverte de Chandler dans F.R.I.E.ND.S. Le voir c’est une rigolade assurée pour ma part, aussi bien dans Mon voisin le tueur que dans 17 ans encore. J’ai même regardé l’épisode 4 de la saison 4 de Scrubs juste pour voir son rôle.

© Sony Pictures Television

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Un jour] Perry #1 : Katy Perry?

Un jour j’aurai un Perry. Qui est donc ce Perry ?

Pas Katy Perry même si j’aime écouter ses morceaux. Je la trouve yumy pour ne rien gâcher.

La photo vient d’un article pour vous donner des tuyaux pour ressembler à la chanteuse. Qui veut tester? Rhoooooo ces yeux. :XO:

C’est pas une fille, le Perry qui me tient à coeur, quoi que, j’ai des doutes d’un coup… je me vois mal aller vérifier.

Rendez-vous sur Hellocoton !